James Brown

Art Contemporain USA
Dernières news
  • L'artiste contemporain américain James Brown est décédé
  • Artiste polymorphe à la fois peintre, sculpteur, dessinateur, graphiste mais aussi éditeur, James Brown (sans rapport avec son célèbre homonyme) est notamment connu pour ses peintures semi-figuratives à la fois influencées par l'art primitif et les motifs du modernisme occidental.

    Né en 1951 à Los Angeles, James Brown est élevé en Californie avant de rejoindre la France en 1973, où il passera huit ans. Il intègre ainsi l'École Supérieure des Beaux-Arts de Paris, contre l'enseignement duquel il se rebelle, estimant son classicisme excessif et non pertinent. Brown nourrit son art en fréquentant notamment le Louvre et le Musée des Arts africains et océaniens, puis à son retour aux USA le Museum of Natural History et le Metropolitan Museum de New-York. Passionné d'ethnologie, Brown fait de la figure humaine l'élément principal de ses oeuvres dans les années 80, où il est l'un des artistes majeurs de la scène new-yorkaise.  

    Depuis le milieu des années 90, la vie de James Brown est essentiellement partagée entre le Mexique, où il s'est installé avec son épouse avec laquelle il dirige une maison d'édition (après avoir fabriqué des tapis selon une méthode artisanale), et l'Europe où il expose régulièrement ses oeuvres. Celles-ci évoluent en permanence, tant sur le plan organique (la figure humaine laissant progressivement sa place à un univers marin, minéral, et des représentations de plus en plus abstraites) que sur le plan technique (la peinture et la sculpture s'accompagnant de gravures,  dessins et nombreux collages et monotypes).

    Oeuvres

    L'oeuvre de James Brown se caractérise, dans les années 80, comme une forme de remise à jour du primitivisme, où la peinture reste toujours dominée par la ligne du dessin, et où l'espace conserve une épure laissant toute sa place à la méditation. Fortement marqué par l'art tribal, les arts primitifs, mais aussi la peinture classique occidentale, son travail se rapproche de l'art brut de Dubuffet, mais aussi, pour sa vigeur, de celui de Basquiat.

    Créatif à l'inspiration sans cesse renouvelée, Brown aime à recycler de vieilles cartes entoilées des XVIII et XIXème siècles, des photos anciennes, des toiles imprimées, dont le caractère très concret s'insère dans un processus d'abstraction au travers de la lithographie, du pouchoir à la gouache ou du dessin à l'encre.

    • Indians Monotype (1990)

      Indians Monotype (1990)

    • Indians Monotype (1990)

      Indians Monotype (1990)

    • Stabat Mater (Brown) IV (1988-89) - Technique mixte sur metal - 130x90cm

      Stabat Mater (Brown) IV (1988-89) - Technique mixte sur metal - 130x90cm

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

    • The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75

      The Moroccan (1993) - sérigraphie numérotée 21/75